Bonjour et bienvenue sur mon site
Château de Castelnaud La Chapelle

(Consacrée aux arts de la guerre, la forteresse Périgourdine met en valeur son passé)

Le château de Castelnaud la Chapelle est une forteresse médiévale située dans la commune de Castelnaud la Chapelle, dans le département de la Dordogne.

Il surplombe la vallée de la Dordogne et sa position stratégique permet d’avoir une vue imprenable sur les alentours et explique son rôle central dans l’histoire médiévale du Périgord. Au cœur des conflits incessants du Moyen-Âge, le château a connu une histoire illustrant les soubresauts de l’époque. La forteresse abrite le riche musée de la guerre au Moyen-Âge.

L’histoire du château

L’histoire de ce château, construit au XIIe siècle, est pour le moins mouvementée. Sa position stratégique dans la vallée de la Dordogne l’a placé au centre de bien des convoitises.

Au début du XIIIe siècle, le seigneur du château, Bernard de Casnac, extrêmement puissant, défend la foi cathare (ou albigeoise) et combat les catholiques. Simon de Montfort, autre personnage emblématique de la région, dirige la croisade contre les Cathares et s’empare du château… qui sera repris par son ancien maître l’année suivante… puis détruit par le feu en représailles. Il reste aujourd’hui, de cette époque le donjon carré et la courtine.

L’histoire continue et s’emballe à nouveau avec la guerre de cent ans. Une période pendant  laquelle, le château change 7 fois de camp selon les alliances passées avec les partisans du Roi de France ou avec ceux du Roi d’Angleterre. Le château va de reddition en reconquête, de destruction en reconstruction tout en intégrant les nouveaux modèles d’architecture.

Jusqu’à la révolution française, le château prospère puis il est abandonné.

En 1965, Philippe Rossillon, ancien élève de l’ENA et diplomate, a eu l’idée d’en racheter la ruine pour la rénover. Vingt ans après, en 1985, il l’ouvre au public sous la forme d’un musée de la guerre au Moyen Âge.

Classé monument historique en 1966, il est aujourd’hui complètement restauré.

La visite

La tour d’artillerie on y trouve  un fauconneau forgé , le magasin d’armes, une arquebute ancêtre de l’arquebuse, des canons veuglaires, diverses arquebuses, un canon d’alarme, un canon orgue à 12 canons …etc

La salle des peintures on y découvre une cotte de mailles, diverses armures pour cavaliers et chevaux et des peintures murales présentant le cycle des « Neufs Preux »

Salles du Donjon  La salle basse présente un nombre impressionnant d’arbalètes. La salle haute présente une collection de meubles des XIVe et XV e siècles

Cette salle était le centre de commandement du château et donnait accès aux postes de défense : la galerie des hourds en bois et au chemin de ronde.

Salle des Machines de Jet où est exposé des engins d’artillerie : une maquette d’un trébuchet lance flèches, d’une perrière pour lancer des pierres, un mangonneau à roues de carrier, un trébuchet, des catapultes…etc

Salle d’Armes avec présentation des armes de choc : fléau d’armes, hache d’arme, marteau d’armes, masse d’armes et armes d’hast …etc

La cuisine voûtée et dallée avec ses équipements dont une grande cheminée et son four à pain inclus.

Les extérieurs La basse-cour est un espace compris entre la première anceinte et la courtine et elle abrite la forge, le four , les écuries.

Il faut ensuite se diriger vers le Bastion surélevé pour y découvrir les machines de guerre grandeur nature.

Voir les photos ci-dessous :
Cliquer sur la 1ère photo puis sur le triangle blanc en haut à D ou sur la flèche D du clavier pour déclencher un diaporama des images. 
Pour revenir à la page des photos cliquer sur la croix blanche en haut à droite.

Fermer le menu