Lauzerte 82094

Le charmant village de Lauzerte est niché entre plateaux calcaires et vallons du nord du Tarn-et-Garonne dans la région d’Occitanie. Il  surplombe les vallées de la Barguelonne et du Lendou. Ses habitants s’appellent les Lauzertins et les  Lauzertines

A l’origine, la colline de Lauzerte était un oppidum gaulois. Son nom actuel date des environs de l’an Mil. Tiré du latin «lucerna», lampe, il désigne une position idéale, visible de loin.

A la fin du XIIe siècle, le comte de Toulouse reçut la colline en don afin d’y bâtir un castelnau, (une cité protégée par un château). La fondation, d’un intérêt stratégique et économique, connut un succès immédiat.

Par sa position la commune de Lauzerte est traversée par le chemin conduisant à St Jacques de Compostelle.

( Parmi les routes de pèlerinage menant à Saint Jacques de Compostelle, aujourd’hui classées au patrimoine mondiale de l’UNESCO, la Via Podiensis, venant du Puy en Velay dans la Haute-Loire en direction de l’Espagne, est sans doute la plus importante historiquement.
Ce chemin traverse le Tarn-et-Garonne en empruntant successivement les communes de Sainte-Juliette, Lauzerte, Durfort-Lacatte, Moissac, Boudou, Malause, Pommevic, Espalais, Auvillar et Bardigues.)

Trois villes et villages, référencés comme « Halte sur le Chemin de St Jacques de Compostelle », ponctuent l’itinéraire où les pèlerins trouvent un point d’information et une structure d’accueil adaptés à leurs attentes : Lauzerte, Moissac et Auvillar.

Cette cité médiévale du Quercy Blanc, juchée sur son rocher  mérite la visite.

De sa place centrale (Place des Cornières) où se trouvent l’église Saint-Barthélemy et son clocher carré, on peut suivre de petites ruelles fleuries, aux pavages anciens. Elles longent des commerces et habitations aux pierres apparentes dont certaines sont à colombages typiques de la région On y découvre aussi de nombreuses maisons médiévales, anciennes maisons de marchands aux fenêtres ogivales gothiques ou aux fenêtres à meneaux.

Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle revêt toujours une importance majeure pour ce village. Lauzerte lui a rendu hommage à travers un lieu insolite et unique en son genre: le Jardin du Pèlerin, qui se présente comme un véritable jeu de l’oie qui permet de découvrir la vie des pèlerins et leur histoire sur un sentier parsemé de cases numérotées pouvant déboucher sur de nombreux pièges.

Lauzerte est aussi la cité de Jacques Buchholtz, céramiste d’art de renommée mondiale, dont on peut admirer les œuvres  de céramique en flânant dans les rues médiévales.

Dernière originalité très insolite, une quinzaine d’enseignes en fer forgé, façonnées par Sylvain Soligon, ancien ferronnier d’art et son fils Didier.

Avec son site pittoresque, son riche patrimoine, Lauzerte, étape des pèlerins de Compostelle, cité commerçante, peuplée et riche,  mérite la visite car c’est l’un des plus beaux catelnaux de hauteur dans le Midi.

Voir les photos ci-dessous :
Cliquer sur la 1ère photo puis sur le triangle blanc en haut à D ou sur la flèche D du clavier pour déclencher un diaporama des images. 
Pour revenir à la page des photos cliquer sur la croix blanche en haut à droite.