006-Alsace Colmar

Colmar est une commune française située au centre de la plaine d’Alsace, au pied des Vosges, dans le département du Haut-Rhin. Elle est traversée par les rivières la Lauch et l’Ill ( affluent majeur du Rhin).

Ses habitants sont appelés les Colmariens.

Elle est la deuxième ville d’Alsace pour la richesse patrimoniale, derrière Strasbourg

C’est la ville natale du créateur de la statue de la Liberté à New York, Auguste Bartholdi

La commune compte 58 monuments répertoriés à l’inventaire des monuments historiques. Elle possède un grand nombre de bâtiments en pan de bois (châtaignier pour la plupart) typiques de l’architecture alsacienne. Leurs couleurs variées, caractéristique tout à fait singulière, sont dues à l’interdiction par les Bâtiments de France d’utiliser la couleur blanche, qui serait trop dominante. Sur bon nombre de façades, on remarque la présence de linteaux ou d’enseignes qui fournissent des informations sur le propriétaire du bâtiment.

1-Colmar : le centre ancien

La ville de Colmar a su préserver son centre ancien, qui constitue une promenade très agréable. La richesse et l’homogénéité de ses monuments en font un remarquable exemple d’architecture médiévale en Alsace. Maisons particulières, églises, musées, font partie de la  découverte de cette charmante cité.

A remarquer plus particulièrement:

La maison Pfister

Un des symboles de Colmar, la maison Pfister fut construite en 1537 par le chapelier Ludwig Scherer. De type Renaissance, elle a été construite en pierre et en bois, avec une très longue galerie de bois et un oriel d’angle sur deux étages. Les peintures qui décorent les facades représentent les empereurs germaniques du 16ème siècle, les quatre évangélistes, les pères de l’église, des figures allégoriques et des personnages et scènes bibliques.

Musée Bartholdi

La maison natale d’Auguste Bartholdi (1834 – 1904), au coeur du Vieux Colmar, abrite le Musée consacré à ce célèbre sculpteur.Il conserve une importante collection de sculptures, peintures, dessins, photographies d’ébauches et maquettes.

2 chefs-d’œuvre  entre autre qu’il a réalisé : la statue de la Liberté de New York et le Lion de Belfort.

Dans la cour est érigé le groupe monumental en bronze : Les grands Soutiens du monde (1902). Il s’agit d’une statue allégorique, construite par Bartholdi, et représentant Justice, Travail et Patrie soutenant le monde.

On y observe aussi les deux portes du XVIIe siècle qui ont été inscrites sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 18 juin 1929.

Voir les photos ci-dessous :

Cliquer sur la 1ère photo puis sur la flèche blanche à D pour faire défiler les photos.  Pour revenir à la page cliquer sur la croix en haut à droite de la photo.

2-Colmar :  Le quartier de la Petite Venise

Le Quartier de la  Petite Venise correspond au quartier de la Krutenau, autrefois habité par une communauté rurale de vignerons, maraîchers et bateliers.

Ce quartier (dont l’étymologie « Krutenau » désigne des lieux de cultures maraîchères aux abords des villes) a été aménagé au Moyen Âge en zone de maraîchage, sur une ancienne zone marécageuse, aux portes sud du centre historique de Colmar. La rivière Lauch qui traverse la ville, permettait d’une part d’ irriguer les cultures, et d’autre part, aux maraîchers / bateliers, d’acheminer leurs productions de légumes en barques traditionnelles à fond plat, directement jusqu’au quai du marché couvert, par le quai de la Poissonnerie.

Ce quartier est un des lieux les plus typiques de Colmar. La plupart des maisons à colombages pittoresques, peintes aux couleurs alsaciennes, ont été construites entre les XIVe siècle et XVIIIe siècle.

3-Le quartier des Tanneurs

Le quartier des Tanneurs est constitué de hautes maisons à pans de bois et à colombages qui datent pour la plupart des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces immeubles abritaient autrefois des familles de tanneurs qui y habitaient, y travaillaient et y faisaient sécher leurs peaux au dernier étage, le plus souvent ajouré. Le quartier des Tanneurs fut l’objet d’un vaste programme de restauration entre 1968 et 1974 qui redonna son éclat à ce village au cœur de la ville.

4-La place de l’ancienne douane

La jolie place de l’Ancienne-Douane doit son nom à la présence du Koïfhus (l’ancienne douane) dès le 15e. En son centre, la fontaine Schwendi en grès des Vosges (1898), surmontée d’une statue de Bartholdi, représente le général Schwendi (1522-1583).

Le bâtiment qui fut l’ancienne douane a été construit entre 1450 et 1480. Le rez-de chaussé, servait d’entrepôt et de lieu de taxation des marchandises,

Ce très beau bâtiment, est surmonté d’un magnifique toit polychrome en tuiles vernissées flanqué de lucarnes et d’un clocheton. Il est classé aux Monuments Historiques depuis 1974.

5-La Cathédrale Saint-Martin,

La Cathédrale Saint-Martin est l’un des monuments les plus visités de la très touristique ville de Colmar. D’architecture gothique, elle se caractérise par sa grande sobriété.

Elle fut édifiée dans un style gothique de 1235 à 1365. Construite en grès rouge, ce matériau lui donne sa belle couleur rosée. Sa toiture est en tuiles vernissées.

Le portail principal est entouré de deux tours, l’arrière de la tour de droite comportant un cadran solaire. Le plus ancien portail de l’édifice est situé sur le côté droit : le portail Saint-Nicolas. Les sculptures qui ornent son tympan figurent la légende de Saint-Nicolas.